Visite annuelle et détartrage dentaire : à ne pas oublier

D’où vient le tartre ? Pourquoi le retirer ? A quelle fréquence faire un détartrage dentaire ? Un point à faire lors de la  visite annuelle chez le dentiste.

La visite annuelle chez le dentiste, un rendez-vous à ne pas manquer

Voir votre dentiste chaque année est incontournable pour éviter que de simples caries ou autres problèmes dentaires ne se transforment en soins nettement plus lourds, ou nécessitent la pose de prothèses.

Le tartre se dépose sur les dents au fil du temps

Des débris alimentaires et des bactéries sont présents malgré le brossage et constituent ce que l’on appelle « la plaque dentaire ». Au contact de la salive, elle peut former un dépôt minéral jaunâtre sur les dents : le tartre. Le dépôt de tartre varie selon l’hygiène et la composition de votre salive.

Pour éviter que le tartre ne se forme

Il faut se brosser régulièrement les dents, au moins 2 fois par jour après chaque repas, et en insistant plus particulièrement aux endroits où le tartre est susceptible de se former, c’est-à-dire sur la face interne des incisives (dents de devant) de la mâchoire inférieure, ainsi que sur la face externe des premières molaires de la mâchoire supérieure.
Ce sont des endroits qui sont proches des canaux par lesquels la salive se déverse dans la bouche, venant des glandes salivaires.
Le brossage manuel pour être bien fait, nécessite de brosser les dents verticalement de haut en bas, de la gencive vers les dents. L’utilisation d’une brosse à dents électrique facilite un bon brossage.

Le tartre crée de nombreux désagréments

S’il n’est pas retiré régulièrement, le tartre peut pénétrer facilement sous vos gencives. Il est à l’origine de saignements, d’infections des gencives, de déchaussement des dents… Il peut également donner mauvaise haleine.

Quand faire un détartrage ?

Il est recommandé de le faire au minimum 1 fois par an. Certaines personnes ressentiront le besoin de le faire tous les 6 mois.

Comment le chirurgien-dentiste enlève-t-il le tartre ?

Il est quasiment impossible d’enlever le tartre par ses propres moyens. Plus le tartre est ancien, plus il est difficile à enlever. Seul votre dentiste dispose d’instruments adaptés pour réaliser un détartrage, en 1 ou 2 séances.
Votre dentiste enlève le tartre à l’aide d’un appareil à ultrasons qui génère des vibrations à très hautes fréquences.
Ce n’est pas toujours très agréable, mais ce n’est ni douloureux, ni dangereux et cet acte ne nécessite pas d’anesthésie.
Dans quelques cas, un simple détartreur à ultrasons ne suffira pas car la maladie des gencives peut être plus avancée. Le dentiste devra donc pratiquer des soins plus complexes, tels le détartrage sous gingival et le curetage.

On le sait tous et pourtant …

Brossez-vous les dents le matin après le petit déjeuner et le soir avant d’aller vous coucher, idéalement après chaque repas,
Utilisez une brosse à dents en poils synthétiques souples et remplacez-la régulièrement,
Préférez le brossage avec une brosse à dents électrique, en cas de difficulté à maîtriser une bonne technique de brossage manuel,
Faites vérifier vos dents et gencives au moins 1 fois par an, voire 2 fois par an en cas de problème,
Les maladies des gencives sont fortement aggravées par le tabac.

voir les détails:http://www.dentaltools.fr/

Can Blue Dental Curing Light Hurt Your Eyes?

About the Blue Dental Curing Light

Before I answer Christopher’s question, here’s a little background information for those who aren’t familiar with the blue dental curing light. When a dentist puts a white filling (or a sealant, or a light-cured filling material) in your mouth, it is in a liquid or semi-solid state so that the dentist can put it exactly where it needs to go and shape it correctly. In order for the material to harden so that it can withstand the forces of chewing, it needs to be cured.

Curing the material is accomplished by shining a blue light on it. Not just any blue light will do. It has to be a certain shade of blue.

The blue dental curing light emits light at a wavelength of around 450 to 490 nm, a blue light. You can read more about the visible light spectrum here.

The very first light-activated filling materials used ultraviolet light. Fortunately, today dentists only use materials that are cured by visible light as the use of UV cured materials has pretty much died out due to the dangers posed by ultraviolet light.

The Blue Dental Curing Light Can Hurt Your Eyes!

One of the major dangers of the blue dental curing light is that it can hurt your eyes! When we were learning how to do white fillings, our professors always advised us to never look at the blue light.

Here’s what the book Craig’s Restorative Dental Materialssays about this:

Although there is minimal potential for radiation damage to surrounding soft tissue inadvertently exposed to visible light, caution should be used to prevent retinal damage to the eyes. Because of the high intensity of the light, the operator should not look directly at the tip or the reflected light from the teeth.
The orange filter that you can see on the curing light above filters out the visible light, allowing the dentist or assistant to see what they are doing without looking directly at the light.

Related goods:dental pulp tester for sale